Rencontre avec une journaliste, auteur d’un livre sur le street art

Le mardi 2 février 2021, au Centre de Documentation , les élèves de troisième ont accueilli la journaliste indépendante Violaine Pondard, qui fait partie de l’association L’art prend la rue. Son intervention s’inscrit dans le cadre d’un EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires) dont le thème est le Street art. Ce projet est réalisé en partenariat avec la municipalité et la médiathèque de Saint Jean Brévelay.

Son ouvrage en chiffres : 900 photos prises, 300 sélectionnées, 120 artistes, 60 portraits, un an de travail pour rédiger le livre. (livre disponible au CDI)

Son portrait : Violaine Pondard, femme passionée par le street art, sympathique, agréable, dynamique. Après avoir fait des études de communication et de marketing, la jeune femme est devenue journaliste. Elle a d’abord travaillé pour « Le Télégramme », « Le Poher » et « Le journal des entreprises » avant de se lancer dans le journalisme freelance.  Elle a habité un an dans la ville de Banksy à Bristol, la capitale du street art en Europe. Suite à cela, elle écrit quatre livres dont un sur le street art en Bretagne. En 2018 elle participe au projet du Dédale à Vannes, qui est un ancien bâtiment de la DDE reconverti en espace dédié aux street artists. Les élèves s’y sont rendus au mois de septembre 2020.

Son intervention au collège : Intéressée par cet art éphémère, des rencontres avec des artistes l’ont amenée à créer différentes associations de mises en valeur de cet art de rue. Elle a pu partager avec les élèves ses préférences d’artistes et a même avoué connaitre l’artiste War, surnommé le Banksy breton, dont l’identité est encore inconnue du plus grand monde. Elle a également abordé les règles du street art, comme par exemple le fait que, lorsqu’un artiste souhaite investir un mur déjà occupé, il se doit de recouvrir l’ancienne œuvre intégralement, sous peine d’être qualifié de vandale.

Cette rencontre a redynamisé les élèves sur le projet. Ils sont maintenant fin prêts à faire l’expérience sur les murs du collège avec l’aide de deux artistes, Nicolas et Térence.

Merci aux élèves de 3B et 3C pour la rédaction de cet article.